Menu +

François Bataille

Ayant accompli ses études musicales dans les conservatoires nationaux de Rueil-Malmaison et de Versailles, il obtient un prix de solfège et d’analyse ainsi que son diplôme de fin d’études de violoncelle que viennent compléter un D.E.M de chant lyrique en baryton, un diplôme de direction de chœur décerné par Philippe Caillard, ainsi que le CAPES de musicologie et de chant choral en 1984.

Depuis plus de trente ans, il partage sa carrière entre l’éducation musicale des jeunes (actuellement à Montmorency), le chant et la direction de chœur. Il a participé entre autres aux productions lyriques et symphoniques des festivals de Saint-Céré, de Fréjus, ainsi que celui de Baalbeck (Liban) avec le choeur de l’Opéra de Paris en 2003.

De 1981 à 2001 il a créé et dirigé l’Ensemble Vocal Harmony, et depuis 1997 le chœur symphonique du Laboratoire Sanofi, avec lequel il dirige des œuvres du grand répertoire (Vêpres solennelles du Confesseur et Requiem de Mozart,  Gloria et Magnificat de Vivaldi, Nelson Messe et Paukenmesse de Haydn, Messie de Haendel, Psaume 42 de Mendelssohn, Messa di Gloria de Puccini, Requiem de Fauré…)

En 2004, il devient directeur musical des Solistes de Normandie où il a tourné dans la région avec notamment avec le Stabat Mater de Pergolèse. En 2006, il fonde l’Ensemble Vocal Opus 21 qui se produit régulièrement depuis lors dans des répertoires variés allant du baroque au contemporain.

Diverses prestations ponctuelles en tant que chef de choeur ou baryton soliste viennent s’ajouter, principalement dans le domaine de l’opérette ou de l’oratorio : Barbe-Bleue et La Belle Hélène d’Offenbach, Petite Messe solennelle de Rossini, ou le spectacle « Passions, Agapes et vocalises ».